top of page

Des sols couverts



Couvrir le sol avec les couverts végétaux

Un des concepts phares de l’agriculture de régénération est de ne pas laisser les sols nus. Pour cela nous semons des couverts végétaux entre deux cultures. Ces couverts (ou cultures intermédiaires) sont des plantes qui permettent de maintenir l’humidité du sol, de restructurer le sol par leurs racines et de l’enrichir en carbone et en azote. On utilise ainsi souvent les légumineuses (la famille des haricots : le niébé, le trèfle …).


Fonctionner avec un couvert végétal permanent est l’occasion d’y poser des espèces favorables aux plantes que nous cultivons. Ainsi, les plantes s’aident sans se concurrencer (voir « associer les cultures »).


Ces couverts végétaux sont ensuite utilisés comme « engrais verts ».


Il s’agit dans l’agriculture régénérative de toujours favoriser les engrais organiques aux engrais minéraux de synthèse. Si importante que soit la quantité d’engrais, elle n’est pas suffisante pour remettre en état un sol compact et sans biodiversité. Ils vont même empirer la situation.


En plus d’augmenter la teneur en azote pour la nutrition des autres plantes (maïs…), les couverts végétaux nourrissent directement la faune du sol. En laissant le sol nu, les microorganismes ne peuvent plus se nourrir et risquent de mourir. Ainsi les pailles des résidus de culture nourrissent la vie du sol et augmentent la biodiversité générale.

Les légumineuses peuvent servir d’engrais en azote en transformant l’azote de l’air en une forme utilisable pour les plantes. Le système racinaire profond des légumineuses tropicales permet de former un paillis végétal riche en nutriments. À long terme, ce paillis augmente la fertilité des sols. Ce système racinaire profond bénéficie aussi aux céréales car il peut faire pénétrer plus profondément les nutriments. Dernier avantage, les légumineuses sont souvent aptes à la consommation humaine ou animale.


Les principaux avantages des couverts végétaux et de leur restitution au sol sont :

  • Préserver l’humidité du sol

  • Augmenter le taux de carbone et d’azote dans le sol

  • Nourrir la vie du sol

  • Améliorer la structure du sol

  • Réduire l’érosion

  • Diversifier la production alimentaire



Commentaires


bottom of page